André-Marie Ampère : une philosophie de la connaissance

par Xavier Dufour

Thèse de doctorat en Philosophie, étude des systèmes

Sous la direction de Jean-Claude Beaune.

Soutenue en 2003

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Savant éclectique confronté à la question du fondement de la connaissance, André-Marie Ampère élabora une doctrine originale, conjuguant psychologie, logique et ontologie en un réalisme de l'ordre. Sa correspondance avec Maine de Biran éclaire la contribution des deux savants au courant spiritualiste français. Dépassant le point de vue réfléchi biranien, Ampère voit dans l'intuition des " relations objectives " le sommet de l'acte rationnel. Nous explorons le retentissement de cette doctrine d'abord dans l' œuvre scientifique. Fondée sur une approche hypothético-déductive des phénomènes, celle-ci reste paradoxalement plus attachée au réalisme des entités physiques qu'à celui des lois mathématiques. Les nombreux travaux de classifications naturelles d'Ampère expriment encore la quête des structures du réel. Le système dichotomique des sciences tente de récapituler l'ensemble de cette ontologie structurale d'où procèdent l'unité et les limites d'une œuvre multiforme


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 409 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 394-403

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE 47
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.