Offre individuelle de travail au noir : approche micro-économétrique

par Nadia Joubert

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Louis Rullière.

Soutenue en 2003

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Le travail au noir est doté d'une étonnante capacité à traverser les siècles et les frontières. Il est donc délicat d’en discerner les causes. Nous proposons trois axes de recherche. Notre objectif, au plan théorique, consiste en l'élaboration de modèles d'offre de travail au noir qui tiennent compte du marché officiel. Au plan économétrique, l'estimation de ces modèles vise à lever certaines ambigui͏̈tés théoriques et à tester la validité d'hypothèses standards. Le premier axe porte sur les déterminants de la participation au marché noir et de son intensité. Nous introduisons des coûts fixes à l'entrée sur le marché noir et attestons de leur ampleur. Bien qu'ils soient inférieurs à ceux du marché officiel, ils représentent près du tiers des revenus potentiels des non participants. Le deuxième axe concerne la fiscalité et la répression de la fraude. Notre modèle structurel permet d'endogénéiser les variables subjectives de probabilité de détection et d'amendes. Nos résultats révèlent l'importance des effets de réseau et l'absence de discrimination salariale envers les femmes sur le marché noir. Les hypothèses de parfaite substituabilité des heures et de séparabilité additive de la fonction d'utilité sont rejetées. Le troisième axe étudie l'impact des normes psychologiques et sociales sur le travail au noir. Selon nos résultats, les personnes jeunes sont plus sensibles à le menace d'ostracisme. En revanche, les femmes accordent peu d'attention aux considération morales. L'absence de fraude parmi celles-ci résulte alors la crainte de sanctions financières. Enfin, les heures de travail, même en l'absence d'incertitude sur le marché noir, ne sont que d'imparfaits substituts.

  • Titre traduit

    Labour supply in the underground economy : a micro-econometric approach


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Undeclared labour persists across countries and centuries, so that it is difficult to distinguish its causes. We propose to explore three research topics. From a theoretical perspective, our objective consists in modelling undeclared labour supply while taking into account the official market. From the econometric perspective, the estimation of these models aims at levying some theoretical ambiguities and testing the validity of standard assumptions. The first topic focuses on the factors of participation to the underground economy and its intensity. We introduce entry fixed costs in the underground market and observe their amplitude. While lower than those in the official market, they still represent as much as one third of the potential income of non-participants. The second topic relates to taxation and fraud prevention policies. The structural econometric model endogenizes the subjective audit probabilities and penalty rates. Our results show that neighbourhood effects are important and that there is little gender wage discrimination in the market. Lastly, the assumptions of perfect substitutability of hours and additive separability of the utility function are rejected. Thirdly, focusing on social norms, we study the role of psychological and social considerations on the choice of the underground activity. According to our results, youngest people are very sensitive to the threat of social ostracism. By contrast, women would pay little attention to moral considerations, suggesting that the absence of fraud among women result from the fear of financial sanctions. Lastly, the hours worked, even assuming away uncertainty in the underground market, are imperfect substitutes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 339 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 321-340

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1121-2003-19
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.