Analyse comparative des interactions : le cas de trois commerces : français, tunisien et franco-maghrébin

par Neijete Hmed

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Catherine Kerbrat-Orecchioni.

Soutenue en 2003

à Lyon 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Se fondant sur les outils théoriques et méthodologiques de l'Analyse du Discours en interaction, cette recherche propose de décrire le fonctionnement local et global des interactions verbales se déroulant dans trois commerces (français, tunisien et franco-maghrébin). Cette démarche, fondamentalement descriptive et comparative, conduit notamment à dégager des structures comportementales (ou scripts) et contribue ainsi à dresser les invariants de ce type particulier d'ineractions. Dans le même temps, l'approche adoptée permet de cerner les types et les variations des relations interpersonnelles selon les cultures impliquées. L'étude se focalise notamment sur la description des trois séquences principales de l'interaction dans les commerces (l'ouverture, la transaction et la clôture). En s'arrêtant en détail sur la requête, les salutations et les remerciements, l'analyse est largement confrontée à la question des liens entre actes de langage, langues et cultures. Cette question sous-jacente marque plus particulièrement la partie consacrée à l'analyse des interactions se déroulant dans le commerce franco-maghrébin qui dresse, par ailleurs, un tableau des différentes manifestations du code-switching repérables, et soulève les questions théoriques et méthodologiques liées à l'interprétation des phénomènes observés dans le corpus.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (407 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 393-403. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.