Le récit généalogique : conditions et enjeux d'une production : le cas du récit bourgeois lyonnais aux XIXe et XXe siècles

par Chantal Rodet

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Yves Grafmeyer.

Soutenue en 2003

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur le récit généalogique, dans la bourgeoisie (Lyon, France), aux XIXʿ et XXʿ siècles. Elle vise à cerner les conditions de l'émergence d'une conscience généalogique de soi. Une analyse sociologique de onze familles de généalogistes amateurs, et une analyse de plus de mille pages de leurs récits, ont déterminé que tout individu n'était pas appelé à écrire un récit généalogique. En effet, celui-ci répond aux besoins de familles appartenant à une élite. Les généalogistes sont des acteurs ayant hérité d'une position sociale acquise. Mais, ils ont été exposés au risque de la perdre. Ils sont aussi issus d'une branche cadette par leurs patrilinéaires. Les alliances de leurs parents sont hétérogames, et provoquent ainsi un effacement de leur mémoire paternelle et une conscience généalogique d'eux-mêmes, par leurs maternels. Ils attendent que leurs récits produisent des transformations : qu'ils renforcent l'enracinement de leurs descendants dans leur identité paternelle et dans leur milieu, restaurent la légitimité de leur passé familial, présentent leur devoir et dettes, et socialisent par anticipation ces descendants, de façon à leur permettre d'articuler leurs identités héritée et individuelle.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Genealogical accounts : The conditions and underlying factors leading to their production : A case study of bourgeois families in the city of Lyons, France, during the XIXth et XXth century


  • Résumé

    The aim of this thesis have brought about the writing of genealogical account of bourgeois families (Lyon, France), in the XIXth and XXth century. It endeavours to outline the determining factors which have led to the emergence of a genealogical self-awareness. A sociological study of eleven families of amateur genealogists spanning as well as the study of more than a thousand pages of their accounts, have enabled me to ascertain that not every individual feels bound to give a personal genealogical account. Genealogy answers the needs of families belonging to an elite. These genealogists are individuals who inherited a sound social position gained. However, they are faced with the risk of losing it. They belong to a younger branch of the paternal line. They have experienced the erasure of the memory of their paternal branch. They restore their legitimacy and to pass on the means which may foresee the risks to the descendants. They transferred genealogical accounts structures from the maternal to the paternal line. They wish to produce a tradition to the descendants. Instead, it must be seen as a legacy, a precedent enabling them to resists the sociological tensions affecting their family, enabling them to situate themselves individually as well as socialising their children.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (511 p., 131-11 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 493-507

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : UCLy. Bibliothèque universitaire Henri de Lubac. Campus Saint-Paul.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : CRD DOC ISF/109
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.