De la manufacture au mur : pour une histoire matérielle du papier peint (1770-1914)

par Bernard Jacqué

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Serge Chassagne.

Soutenue en 2003

à Lyon 2 .


  • Résumé

    De 1770 à 1914, le papier peint devient la première forme de décor de l'intérieur occidental. S'il a généralement donné lieu à une approche stylistique, nous ignorons encore beaucoup à son propos du simple point de vue matériel. Il s'agit ici de définir le cadre de sa création : l'entreprise, le studio de dessin, l'atelier, de voir comment et à qui il était vendu, de préciser sa pose, de façon à saisir sous le motif, ce poids de civilisation qui lui donne tout son sens. Au XVIIIe siècle, le papier peint est produit d'exception, relativement bien documenté. En utilisant les archives de la Maison du Roi et surtout les riches archives du fonds de la manufacture N. Dollfus & Cie à Mulhouse, il est possible de répondre partiellement aux questions posées. Au XIXe siècle, au contraire, alors que l'usage des papiers peints s'amplifie, avec la mécanisation progressive des procédés de fabrication, l'étude se concentre non sur celle des produits de haut de gamme, mieux renseignés, à partir essentiellement du fonds de la manufacture Jean Zuber & Cie à Rixheim : panoramiques, décors. . . Généralement méconnu, le papier peint apparaît comme un élément fondamental de la culture de l'intérieur.

  • Titre traduit

    From the factory to the wall : a material history of wallpaper (1770-1800).


  • Résumé

    From 1770 to 1914, wallpaper became the premier decoration in western interiors. Until recently, its study is concentrated on the history of style and little is know about the general context in which it was produced. It is necessary to investigate the circumstances of its creation; the firm, the studio, the factory, and to study its marketing and consumption. By focusing on these aspects we achieve a greater understanding of what is lying beneath its surface and which gives it meaning. During the 18th century wallpaper was still produced for elite markets, about which a good deal is know. By using the archives the King's house, and, the rich archives of N. Dollfus & Co in Mulhouse, it is possible to provide an answer to some of the questions about its context. During the 19th century, the consumption of wallpaper increased with the introduction of mechanization : the study concentrates on products intended for elite markets, such as the "scenics", "decors" etc. Documented in the archives of the Jean Zuber & Co, Rixheim. This study establishes wallpaper firmly as a fundamental element of the culture of the interior at every level of society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (770 p., 160 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 717-764. Notes bibliogr.. Annexes dans le 3e vol.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 816-1
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 816-2
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 816-3
  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LARHRA (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.