Former le soldat de la paix : étude sur l'évolution de la formation militaire en France et en Allemagne dans la perspective de la construction européenne de la défense

par Joël Hardy

Thèse de doctorat en Philosophie. Histoire. Education

Sous la direction de Michel Soëtard.

Soutenue en 2003

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Aujourd'hui, en Europe, le rôle d'une armée nationale déborde la sauvegarde des seuls systèmes nationaux. Aussi, cette étude vise à définir des conditions pour la construction européenne de la défense dans le champ de la formation du soldat de la paix. Dans une démarche compréhensive, on peut observer que les différences entre le centralisme français et le fédéralisme allemand s'étendent aussi à l'armée. Cependant, bien qu'inscrites historiquement dans les Lumières et le Romantisme, elles n'entravent pas l'œuvre de la Bildung. Aussi, sous l'éclairage du projet de paix perpétuelle de Kant, les fondements de la formation des soldats de la paix reposent sur les effets d'une comparaison sensée. Sur la base du couple franco-allemand, le passage du sentiment d'appartenance à une forme de contractualisation sociale consiste alors à concilier les spécificités culturelles de l'armée française et de la Bundeswher qui s'opposent en apparence et qui, en réalité, sont complémentaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (468 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 369-381

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université catholique de l'Ouest - Établissement d'enseignement supérieur privé. Bibliothèque universitaire Lettres, sciences humaines et religieuses.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 22
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.