La bijouterie à Chypre aux époques chypro-géométrique et chypro-archai͏̈que

par Margarita Kontomichali

Thèse de doctorat en Langues, histoire et civilisations des mondes anciens

Sous la direction de Marguerite Yon.

Soutenue en 2002

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La parure en métal ou en diverses matières, portée durant la première moitié de l'Age du Fer, tient une place majeure dans le matériel archéologique chypriote. L'importance numérique de cette catégorie nous incite à entreprendre son examen et à lui accorder une place prépondérante dans les trouvailles archéologiques. L'intérêt d'un tel sujet est double. D'une part, on note une riche quantité et un répertoire d'ornements très variés retrouvés sur l'île. D'autre part, à travers ce matériel nous pouvons obtenir des informations utiles sur les échanges commerciaux insulaires, ainsi que des indices sur les rapports socioculturels de Chypre avec les grands centres de la Méditerranée de l'Est. Le cadre historique de cette recherche s'étend des prémices du 1er millénaire jusqu'à la fin de la période Archai͏̈que. Le corpus comprend des parures provenant des trois contextes : des offrandes funéraires, des ex-voto et des documents issus de collections muséologiques ou particulières. Les questions sur lesquelles nous nous attarderons dans cette recherche se rapportent tout d'abord, à l'histoire et à l'évolution des catégories et des modèles de bijoux. Par la suite, nous exposerons l'évolution de chaque forme et catégorie au cours des siècles afin d'apercevoir les éventuelles phases de développement et de décadence de la production. En dernier lieu, l'étude recensera les formes, les modèles et les motifs fréquents dans les régions de la Méditerranée orientale. Egalement, ce travail comprend l'étude des matériaux qui servent à façonner ou embellir ces bijoux. Par ailleurs, nous remarquerons la présence de matières rares, de pierres (semi) précieuse qui sont ramenées sur l'île grâce aux contacts commerciaux. En outre, l'étude des procédés de confection et de décoration des parures est un outil indispensable pour comprendre les différentes techniques, mais aussi apprécier l'habileté et l'outillage des anciens orfèvres chypriotes. Enfin, une question supplémentaire se réfère au riche répertoire iconographique qui orne certaines parures. Nous constaterons que certains motifs dénotent un symbolisme et une valeur prophylactique en rapport avec des croyances et des rites particuliers.

  • Titre traduit

    The jewellery in Cyprus during cypro-geometric and cypro-archaic periods


  • Résumé

    Jewelry made of metal or other materials holds an important place in the archaeological finds in Cyprus during the 1st half of the Iron Age. So far, Cypriot jewelry did not have the attention that other antiquities such as pottery or sculpture had. Because of its numerical superiority and variety we feel obliged to deeply investigate it and give it all the importance. Moreover, through this material we can collect useful information of the commercial, social and cultural relationships between Cyprus and the important areas of Eastern Mediterranean. The historical context of this research extends from the beginnings of the 1st millennium B. C. Until the end of the Cypro-Archaic period. The recorded inventory of jewels emanates out of three contexts: funerary offerings, ex-voto (offerings in temenos) and some items, which belong to museums or private collections. In the present study we mainly examine the history and the evolution of the categories and the models of the jewels. Furthermore, we also observe the progress of each type and form through the centuries and the possible phases of the development and decadence of the production. Also to be taken into consideration are the forms, the models and the motifs, which are frequent in the areas of Eastern Mediterranean. The materials used for the production and the decoration of the jewels is of particular interest. As we can find rare materials, such as precious or semi-precious stones which are brought in the island through commercial contacts. In order to complete this study is also necessary to investigate the techniques and the methods of the manufacture and the decoration. The above is useful for those who want to perceive the variety of the methods and to appreciate the ability and the equipment of the ancient craftsmen. Other part of this research is referred to the rich repertory of iconographic motifs, which decorate some jewels. Finally we discover that some designs have a symbolism and a protective value relevant to the beliefs and the particular rituals.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (453 f., CCLXV p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 429-453

Où se trouve cette thèse ?