Socialisation et espace pluridimensionnel d'interactions : habitat et cadre de vie des enfants du Liban

par Maguy Maalouf

Thèse de doctorat en Psychologie sociale

Sous la direction de Mohamed Lahlou.

Soutenue en 2003

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Cette recherche s'intéresse aux relations spécifiques qui existent entre l'enfant et son cadre de vie, notamment son habitat. A travers ce rapport transactionnel, l'attention est portée aux expressions de l'imaginaire et aux formes symboliques du vécu des enfants dans des habitats différents, au Liban. Cette étude tente de déterminer l'impact de la demeure et son rôle dans la socialisation des sujets. Le "chez soi" introduit l'enfant dans un réseau de liens non seulement physiques mais également sociaux et affectifs. Le rapport au chez soi, ainsi qu'à ses extensions, est analysé à partir des concepts d'attachements, d'aspirations et de besoins. Par une approche pluridisciplinaire des moyens d'investigation, de multiples dimensions de la socialisation sont mises en lumière, notamment les notions d'hospitalité et d'appropriation ainsi que les sentiments de sécurité. Les résultats montrent le rôle majeur de l'environnement résidentiel tant social que physique dans la socialisation et dans la construction de l'identité du lieu.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 395 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 326-351. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.