Etude archéologique de l'armement de trait au Moyen âge (XIe-Xve siècle)

par Valérie Serdon

Thèse de doctorat en Géographie. Histoire. Histoire de l'art. Archéologie et tourisme. Archéologie médiévale

Sous la direction de Françoise Piponnier.

Soutenue en 2003

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Après un examen critique des travaux antérieurs sur le plan européen, la terminologie employée, relative aux armes de trait, a été détaillée. De même, leurs caractéristiques techniques en relation avec les différents moyens de protection ont été définies. Les cadres de cette enquête sont l'actuel territoire français et ses marges d'Europe occidentale du XIe siècle (emploi attesté de l'arbalète) jusqu'au XVe siècle, bien après la diffusion des armes à feu. La partie consacrée à l'étude archéologique et archéométrique des projectiles est la plus importante (3000 fers de projectiles ont été étudiés correspondant à 110 sites et ont nécessité un important travail de recherche dans les dépôts). Les résultats obtenus touchent aussi bien à la typologie, qu'aux techniques de fabrication et permettent d'isoler les critères de discrimination pertinents pour la distinction entre objets mais surtout des dominantes par site et par chronologie. Les études en laboratoire sont limitées (faute de temps et de moyens financiers) mais ont amené des renseignements intéressants sur la fabrication et la qualité du métal travaillé. La nature et la répartition spatiale des projectiles ont été aussi observées, reflétant en partie la tactique militaire que des études architecturales ont complétée, par le positionnement des ouvertures de tir, qui ont conduit à proposer une modélisation à partir de forteresses de référence du Proche Orient (Syrie). La dernière partie insiste sur la contribution de l'iconographie et des textes et débouche sur une tentative de confrontation des sources : 600 œuvres figuratives ont été traitées et ont livrées des informations inédites. Une série de textes transcrits a fourni des données importantes notamment relatives à l'aspect quantitatif (commandes, production, atelier) et dans une moindre mesure, qualitatif (nature et coût des matières premières).


  • Résumé

    After a critical exam of previous works in Europe, the terminology employed for various flying weapons has been detailed. Likewise, their technical characteristics bearing on different types of protection have been defined. Limits of this investigation are present french territory and their occidental european fringes between XIth (crossbow practice attested) and XVth century, after fire-arms diffusion. The part which concerned archaeological and archaeometrical studies is the most important (3000 objects have been studied corresponding to 110 sites). The results are referred to the typology, fabrication techniques and they allow isolating pertinent discrimination criterions and also standards by site or chronology. Laboratory studies are limited (for lack of money and time) but their contribution about techniques and metal quality is essential. Projectile kinds and repartition have been observed and reflect military tactics; architectural studies have completed this work by observation of arrowloops positions in Middle East fortresses (Syria). The last part is talking about contribution of iconography and texts, to confronted different sources. 600 arts works have been observed and they provide unpublished informations. Tests series have offered important knowledges relating to quantitative and qualitative aspects of the production

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (155, 212, 197, 389 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 149-195

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2903
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.