Etude des gènes BARF1 et BALF1 codés par le virus d'Epstein-Barr et leur implication dans la transformation maligne des cellules épithéliales

par Giulia Ossetian

Thèse de doctorat en Virologie

Sous la direction de Tadamasa Ooka.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Le sujet de cette thèse est l'étude des gènes codés par le virus d'Epstein-Barr (EBV) impliqués dans la transformation maligne des cellules épithéliales. Dans la première partie de cette thèse, j'ai étudié le mécanisme moléculaire de l'immortalisation cellulaire induite par BARF1. J'ai montré que BARF1 active la télomérase via le site Inr1 du promoteur de la sous unité catalytique de la télomérase (hTERT). J'ai aussi démontré que la coopération entre BARF1 et l'oncogène cellulaire Ha-ras induit la transformation maligne des cellules épithéliales primaires. En second lieu, j'ai étudié le gène BALF1 car ce dernier présente une forte homologie avec l'oncogène cellulaire anti-apoptotique Bcl-2. J'ai montré que BALF1 est transcrit dans les lignées lymphoblastoides à la fois pendant la latence et la phase précoce du cycle viral qui précède la synthèse de l'ADN viral. BALF1 est aussi exprimé dans plus de 80% des biopsies de NPC.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 273 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 321051/2003/263
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 1004
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.