Amélioration des tests de diagnostic sérologique des Herpèsvirus BoHV-1 et SuHV-1

par David Lehmann

Thèse de doctorat en Biotechnologie

Sous la direction de Régis Sodoyer.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les programmes de contrôle de l'herpèsvirus bovin 1 et de l'herpèsvirus porcin 1 impliquent l'utilisation de vaccins marqueurs gE-. Associés à des tests sérologiques de détection des anticorps anti-gE, ces vaccins permettent de discriminer les animaux infectés des animaux vaccinés. Les tests commercialisés reposent sur un ELISA de blocage dans lequel l'antigène est un extrait brut des glycoprotéines de l'enveloppe virale. Ce format pose problème dans le cas d'animaux multivaccinés. Trois approches ont été explorées pour améliorer ces tests. La première consiste à réduire la taille du traceur en produisant le scFv correspondant à partir de l'hybridome. La seconde vise la production d'un antigène gE recombinant. Le gène gE a été cloné dans son intégralité et sous forme tronquée. Un gène synthétique a également été construit. La dernière approche consiste à identifier des mimotopes de la glycoprotéine gE en criblant des banques de peptides aléatoires par la technologie de "phage display".


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (353 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 383 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 321051/2003/4/1
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6575
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.