Proposition de méthodes pour réaliser en phase I la sélection des sujets et l'interprétation des données

par Michel Sibille

Thèse de doctorat en Biologie appliquée

Sous la direction de Denis Vital Durand.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    La qualité et la sécurité et la rigueur requises pour la phase I ne sont possibles que par la stricte application de méthodes adaptées. L'origine de ce travail vient d'une expérience de terrain - réalisation de 120 études incluant 2326 sujets sains en 14 ans - et des difficultés liées à l'absence de méthodes validées notamment pour la biologie tant lors de la sélection des sujets que lors de la progression des études pour le passage à la dose supérieure. Ce travail qui rassemble dix articles publiés a donc été conduit vers deux perspectives : 1) Pour la sélection : Développement d'une méthode de "sélection biologique" pour la détermination de seuils pertinents des paramètres biologiques : choix des paramètres en fonction des maladies asymptomatiques à exclure, détermination des seuils en fonction d'une approche Bayesienne basée sur la probabilité du risque de maladie puis évaluation de sa pertinence par l'analyse des "inclus à tort". 2) En cours d'étude : * Recueil de tous les événements observés en cours d'études pour décrire les "effets indésirables observés" dans les conditions de la phase I. * Développement d'une méthode dite "combinée" basée sur l'utilisation conjointe des valeurs de référence et des variations de référence pour déterminer les seuils à partir desquels une anomalie biologique doit être considérée comme un "effet secondaire biologique" potentiel. Ces deux nouvelles méthodes apportent un bénéfice concret pour le médecin investigateur en simplifiant sa tâche, pour le promoteur en améliorant la qualité et pour le volontaire sain en assurant une meilleure garantie de sécurité

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (118 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 74 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/212bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.