Evolution de la morphologie sous cisaillement dans les mélanges de polymères non miscibles : cristallisation, solidification et réticulation de la phase dispersée

par Yves Deyrail

Thèse de doctorat en Chimie des matériaux

Sous la direction de Philippe Cassagnau.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est d'étudier le développement de la morphologie sous cisaillement d'une phase polymère dispersée en fonction de l'évolution de ses propriétés viscoélastiques. L'évolution de ces propriétés découle du refroidissement du mélange (solidification, cristallisation) ou d'une modification chimique (réticulation). Dans cette étude, la matrice du mélange est toujours à l'état fondu. La déformabilité sous cisaillement d'une phase PC amorphe diminue fortement lorsque la température du mélange s'approche de la Tg du PC. A partir de modèles conçus pour des systèmes Newtoniens, il est possible de prédire correctement la déformabilité d'une phase viscoélastique de PC en fonction de la température. La prépondérance du rapport des viscosités à vitesse de cisaillement donnée est avancée. L'influence du temps de cristallisation d'une phase dispersée de PBT sur le développement de la morphologie sous cisaillement est démontrée. Les phénomènes de cristallisation fractionnée et d'accélération de la cristallisation sont également observés. La déformabilité d'une phase dispersée réticulée diminue lorsque le taux de réticulation augmente. Les modèles Newtoniens ne sont plus applicables pour prédire la déformabilité d'une phase dispersée, lorsqu'une des phases présente une élasticité permanente (réticulation). La déformation de gouttelettes réticulées au-delà du point de gel est possible. Le contrôle de morphologies spécifiques (nodulaire, fibrillaire) est obtenu grâce au paramètre adimensionel DC correspondant au rapport d'un temps physico-chimique caractéristique de la phase dispersée et du temps de rupture des fibres générées sous cisaillement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 148 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 64 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : t50/210/2003/149bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.