Spécificité du transport et de l'hydrolyse des peptides chez les bactéries lactiques : aspects nutritionnel et moléculaire

par Mauld Lamarque

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Danièle Atlan.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Pour se développér dans le lait, les bactéries lactiques possèdent un système protéolytique comprenant une protéiase de surface PrtP, un transporteur d'oligopeptides Opp et des peptidases cytoplasmiques. Pour mieux comprendre le contôle de ce système par des peptides du milieu extracellualire, nous avons étudié la spécificité du transport des peptides chez les lactocoques. Cette spécificité est différente selon les souches et ne repose pas exclusivement sur le système Opp. Elle pourrait dépendre d'un second transporteur, Opt, dont la spécificité recouvre partiellement celle d'Opp et dont la biosynthèse est variable selon les souches. La source de carbone joue aussi un rôle sur l'expression de certains composants du système protéolytique. En effet, chez Lactobacillus bulgaricus, l'expression du géne pepQ est soumise à un mécanisme d'activation catabolique, dépendant d'une protéine CcpA-like (PepR1) et de la séquence cre située en amont du promoteur du géne pepQ.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 164 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 231 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/143bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.