Expression du Vascular Endothelial Growth Factor (VEGF) dans le myocarde en réponse à l'hypoxie d'altitude et dans le muscle squelettique à l'arrêt de l'exercice : étude chez le rongeur

par Olivier Birot

Thèse de doctorat en Biologie animale

Sous la direction de Xavier Bigard.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Notre objectif est d'étudier l'expression du vascular endothelial growth factor (VEGF) chez l'animal, dans deux situations induisant une réponse angiogénique musculaire : l'exposition à l'hypoxie environnementale pour le myocarde et l'exercice pour le muscle squelettique. Selon le ventricule considéré, l'hypoxie affecte différemment l'expression des ARNm du VEGF. Ces variations d'expression des ARNm ne sont pas traduites au niveau de la protéine VEGF, alors que la capillarisation du ventricule droit augmente à l'hypoxie prolongée. L'expression du VEGF, gène et protéine, augmente dans le muscle squelettique à l'arrêt de l'exercice. Pour la première fois, nous montrons : 1) que la fibre musculaire per se est une source de production du VEGF, 2) que cette production est due aux fibres glycolytiques de type IIb, 3) qu'elle dépend probablement d'un stress hypoxique intracellulaire. En conclusion, l'implication du VEGF dans l'angiogenèse musculaire diffère selon le type de muscle et le conditionnement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 262 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 343 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/103bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.