Etude des relations biochimiques et fonctionnelles entre les protéines BTG et leur partenaire privilégié hCAF1

par Anne-Pierre Morel

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Laura Corbo.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Mon travail de thèse a été consacré à l'étude des relations fonctionnelles entre les protéines anti-prolifératives BTG1 et BTG2 et leur partenaire hCAF1. Nous avons démontré que ces protéines sont des co-régulateurs du récepteur aux œstrogènes ER et font partie de complexes à haut poids moléculaires CCR4/NOT. Nos résultats indiquent que ces complexes, comme leurs homologues chez la Levure, sont impliqués dans la régulation de la transcription et dans le métabolisme des ARNm. En effet, ils régulent l'activité transcriptionnelle de ER et possèdent une activité déadénylase. Ces deux types de régulation s'effectuant dans des compartiments cellulaires distincts, le noyau et le cytoplasme, nous avons démontré que la composition et la localisation de ces complexes varient au cours du cycle cellulaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 175 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 198 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/107bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.