Etude de la réactivité nucléophile du saccharose : éthérification et carbamatation en milieux organique et aqueux

par Delphine Christian

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Yves Queneau.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Le saccharose, avec une production annuelle mondiale de 143 millions de tonnes, est le composé organique pur le plus produit dans le monde dont seulement 1,7% de la production annuelle est destinée à des applications non alimentaires. Pourtant, en tant que ressource renouvelable, la valorisation chimique du saccharose constitue un enjeu économique et écologique important. L'étude de la réactivité nucléophile du saccharose, la mise au point de nouvelles méthodes de synthèse en solution aqueuse plus respectueuses de l'environnement et l'accès à de nouveaux dérivés du saccharose sont présentés dans cette étude. Nous avons étudié la réactivité du saccharose vis-àvis d'électrophiles de type diépoxydes et isocyanates en milieu organique et en solutions aqueuses. Les éthers et les carbonates gras de saccharose ainsi formés par réactions de substrats sont, de part leur structure amphiphile, de nouveaux tensioactifs et certaines de leur propriétés thermotropes ont été étudiées.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 174 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 188 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/88bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.