Etude cinétique de l'hydrodésulfuration de composés soufrés de gazoles en réacteur continu parfaitement agité

par Pascal Fongarland

Thèse de doctorat en Génie chimique

Sous la direction de Michel Forissier.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'hydrodésulfuration (HDS) de composés soufrés de gazoles (7600 et 138 ppm de soufre total initial) issus de la distillation atmosphérique est étudiée pour des températures comprises entre 300 et 380 ʿC et 3,2 MPa de pression sur CoMo/ Al2O3. Le réacteur Mahoney-Robinson, continu agité, est choisi pour mesurer directement les vitesses de réaction. Les transferts de matière ont été mesurés pour s'assurer du régime chimique. Une analyse détaillée des composés soufrés permet de quantifier leurs vitesses de disparition. Les résultats obtenus confirment certaines données publiées: l'étude du rapport de réactivité implique l'existence des deux voies d'hydrogénation et d'hydrodésulfuration directe. Cependant, ils montrent des ordres variables par rapport à certains réactifs (négatif à faible conversion et premier ordre à forte conversion) qui impliquent de reconcevoir les modèles cinétiques. En HDS profonde, des dibenzothiophènes résiduels plus réfractaires que le 4,6-DMDBT ont été détectés.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 228 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 81 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/120bis

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003LYO10123
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.