Oxydation de phospholipides polyinsaturés dans des systèmes membranaires biomimétiques : effets de molécules amphiphiles et d'enzymes antioxydantes

par Sandrine Morandat

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de Bernard Roux et de Muriel Bortolato.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Le stress oxydant résulte de l'altération par des radicaux libres de nombreuses cibles cellulaires. De nombreuses maladies ainsi que les phénomènes liés au vieillissement découlent de ces attaques radicalaires. Afin de mieux cerner les processus physiopathologiques liés au stress oxydant, nous nous sommes intéressés à l'oxydation lipidique des membranes dans un système membranaire biomimétique : les monocouches de Langmuir. Les études ont porté sur l'oxydation d'un phospholipide polyinsaturé, la 1,2-dilinoléoyl-sn-glycéro-3-phosphocholine (DLiPC). L'oxydation de la DLiPC, réalisée par exposition à un rayonnement UV à 254 nm, se traduit par une diminution de l'aire moléculaire. Après irradiation, les isothermes de compression et le module d'élasticité de surface révèlent l'apparition de nouvelles espèces moléculaires à l'interface air-eau. Grâce à ce système d'analyse, nous avons testé les propriétés d'agents anti-oxydants naturels (plasmalogène et cholestérol) et d'antioxydants synthétiques (dérivés de l' -phényl-N-tert-butylnitrone). En déterminant le temps de latence, précédent la diminution d'aire moléculaire, ainsi que l'amplitude de cette diminution, l'effet protecteur de ces molécules a pu être quantifié. Nous avons ensuite comparé les propriétés interfaciales des deux enzymes impliquées dans le stress oxydant : les peroxydases à glutathion (GPx) de type 1 et 4. Les différences de comportement observées pour les deux GPx indiquent une affinité différente selon la nature du phospholipide insaturé à l'interface air-eau pour la GPx-4 ce qui n'est pas le cas pour la GPx-1. Nous avons également caractérisé les propriétés interfaciales des adduits de Michaël qui résultent de la modification de phospholipides par des produits d'oxydation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 286 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 245 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/65bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.