Modélisation des effets des toxiques sur le chironome Chironomus riparius de l'individu à la population

par Alexandre Pery

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Pierre Auger.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Le chironome est une espèce clé des écosystèmes aquatiques continentaux et l'une des espèces les plus étudiées en toxicologie des sédiments. Nous proposons ici un modèle de transfert au niveau population des effets mesurés au niveau des individus. Ce modèle repose sur des modélisations, du cycle de vie des chironomes et des effets des polluants, pertinentes vis-à-vis de la gestion de l'énergie par ces organismes. Au niveau de l'individu, les modèles présentés permettent de rendre compte des effets des sédiments naturels, de prendre en compte les aspects temporels de l'exposition (variations de la concentration d'exposition au cours du test, estimation de paramètres indépendants du temps), et d'aider à la détermination des modes d'action des contaminants. Au niveau de la population, les modèles présentés permettent d'étudier une variable pertinente vis-à-vis du fonctionnement des écosystèmes, la densité de population.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 119 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 88 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/108bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.