Etude du phénomène de compétition transcriptionnelle au sein du complexe des gènes de globine [alpha] humains

par Marie-Alice Deville

Thèse de doctorat en Génétique moléculaire

Sous la direction de Roland Ouazana.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les loci de globine [alpha] et [beta] humains sont composés de plusieurs gènes disposés, de 5' vers 3', dans l'ordre de leur activation durant le développement. L'expression de ces gènes est spécifiquement érythroïde et strictement dépendante d'un activateur distal: la LCR-[beta] pour le locus [beta] et HS-40 pour le locus [alpha]. La LCR-[beta) est bien plus qu'un simple "enhancer": elle intervient dans la spécifité développementale de l'expression des génes de globine, la protection de transgènes contre les effets de position et l'ouverture de la chromatine. Elle est donc à l'origine d'une nouvelle classe d'activateurs: les régions de contrôle dominant. La similitude structurale des complexes [alpha] et [beta] suggère un mécanisme de contrôle de la double spécificité tissulaire et développementale de l'expression des gènes de globine commun. J'ai donc choisi d'introduire mon travail de thèse par un rapplen sur les enhancers afin de souligner les propriétés supplémentaires de la LCR-[beta] et de les comparer à celle du site HS-40.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 140 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 189 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/139bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.