Étude de deux voies de modulation de l'apoptose : l'inhibition de l'apoptose par la petite protéine de stress Hsp27 et la stimulation par des anticoagulants de l'apoptose dépendante du récepteur Fas

par Florence Manero

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de André-Patrick Arrigo.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    J'ai étudié deux voies de modulation de l'apoptose. J'ai d'abord participé à l'étude des propriétés anti-apoptotiques de la protéine Hsp27, sous forme de gros oligomères, inhibe l'activation des caspases par le cytochrome c. Sous forme de petits oligomères et par la protection de l'actine dans certains cas, par un mécanisme indéterminé dans d'autres, Hsp27 peut aussi inhiber la translocation mitochondriale de la protéine pro-apoptotique Bid et la sortie du cytochrome c. Dans une seconde partie, j'ai montré que des anticoagulants stimulent l'induction de l'apoptose par un anticorps agoniste anti-Fas. Ce phénomène est accru dans des cellules sur-exprimant les protéines Hsp27 ou Bc12. La compréhension des mécanismes moléculaires sous-jacents nécessite d'autres études. Ces anticoagulants, combinés à des anticorps agonistes de Fas ou des ligands de mort, seraient de bons candidats pour développer des thérapies contre des maladies auto-immunes ou des cancers.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 911 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/50bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.