Expansion clonage et instabilité génétique des cellules infectées par des deltarétrovirus des primates

par Anne-Sophie Gabet

Thèse de doctorat en Biologie animale

Sous la direction de Eric Wattel.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous avons montré que les deltarétrovirus, STLV-1 et HTLV-2b, se répliquent in vivo par l'expansion clonale de la cellule qu'ils infectent, ce qui pourrait expliquer leur grande stabilité génétique. L'expansion clonale jouant un rôle important dans la pathogenèse virale, nous avons étudié le profil réplicatif d'HTLV-1 chez les individus co-infectés par HTLV-1 et Strongyloi͏̈des stercoralis (Ss), un parasite connu comme cofacteur de la leucémie/lymphome T (ATLL) associée à HTLV-1. Nous avons ainsi constaté l'intense prolifération d'un nombre restreint de clones infectés, indiquant que Ss agit comme cofacteur de l'ATLL en favorisant la multiplication des cellules porteuses du virus. Enfin, nous avons montré que Tax inhibe la transcription du gène hTERT qui est un élément limitant pour l'activité telomérase. L'expression de Tax pendant les phases précoces de la leucémogenèse pourrait ainsi favoriser l'apparition d'anomalies cytogénétiques durant le développement de l'ATLL.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (198 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 601 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/61bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.