Caractérisation de la protéine 14-3-3 de la souche RH de Toxoplasma Gondii

par Marie-Eve Olga Assossou

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Stéphane Picot.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    La toxoplasmose est une zoonose grave chez la femme enceinte et le sujet immunodéprimé. Dans ces cas, la multiplication de l'agent pathogène (Toxoplasma gondii) semble être sous le contrôle de protéines qui ont été très peu étudiées. La recherche des molécules impliquées dans la multiplication intracellulaire du parasite, telles que les protéines 14-3-3 pourrait constituer une avancée dans la compréhension de la pathogénécité du parasite. En effet, les protéines 14-3-3 sont impliquées dans diverses fonctions cellulaires comme, la transduction du signal, le contrôle du cycle cellulaire et l'apoptose. Une première partie de ce travail a consisté en la localisation ainsi qu'à la caractérisation biochimique de la protéine 14-3-3 de T. Gondii. Deux isoformes de la protéine ont été identifiés. L'isoforme mineur est spécifiquement associé aux microdomaines membranaires résistants aux triton X-100 (Rafts) et l'isoforme majeur, localisé majoritairement dans le cytoplasme, appartient à la famille des antigènes excrétés/sécrétés (ESA) du parasite. Dans un deuxième temps, l'étude des ligands de la protéine 14-3-3 de T. Gondii montre qu'elle est capable d'interagir avec d'autres protéines qui seraient impliquées dans les mécanismes de signalisation du parasite.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 235 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 325 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/55bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.