Caractérisation optique des milieux diffusants : simulation Monte Carlo et mesures en rétrodiffusion polarisée

par Franck Jaillon

Thèse de doctorat en Physique nucléaire

Sous la direction de Hervé Saint-Jalmes.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Le problème de la caractérisation optique des milieux turbides en régime statique est ici abordé dans le cas où la nature vectorielle de la lumière est considérée. Une mesure du coefficient de diffusion réduit et celui d'absorption est accessible à l'aide de l'analyse de la réflectance en lumière non polarisée. Mais cette réflectance est insensible au coefficient de diffusion qui est porteur d'informations structurelles microscopiques. Une question se pose : "la polarisation apporte-t-elle une information sur le coefficient d'anisotropie g du milieu sondé ?". Un code suivant une méthode Monte Carlo a donc été écrit de façon à pouvoir retracer les interactions d'une onde lumineuse polarisée avec un milieu stratifié contenant des diffuseurs de Mie. Un outil expérimental a aussi été développé afin de réaliser une comparaison avec ces simulations. On s'est ici intéressé aux modifications géométriques et d'intensité induites dans le cas de deux composantes du vecteur de Stokes rétrodiffusé.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 144 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 73 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/48bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.