Règles et conditions de la pratique de l'imagerie mentale dans les activités physiques et sportives : Validation à l'aide de l'enregistrement d'indices neurovégétatifs périphériques

par Aymeric Guillot

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Christian Collet.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'analyse de l'activité du système nerveux végétatif constitue un modèle inférentiel des opérations contrôlées par le système nerveux central. Les résultats montrent que la qualité de la représentation mentale dépend des caractéristiques individuelles du sujet (niveau d'expertise, dépendance-indépendance à l'égard du champ), de la spécialité sportive (morpho- et topocinèse, habileté ouverte/fermée) et du contexte dans lequel le travail mental est réalisé. Ces facteurs permettent d'édicter des règles de pratique de l'imagerie. En utilisant des microcapteurs non-invasifs, on dispose d'une méthode ambulatoire permettant d'étudier, en situation réelle, les processus mentaux de préparation à l'action, comme la représentation du mouvement à venir. L'imagerie mentale conditionne en partie la performance, surtout dans les activités à forte concentration précédant l'action. Améliorer sa qualité devrait avoir un effet sur l'efficacité motrice.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 278 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 629 réf. bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/47bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.