Récepteur beta aux oestrogènes dans le testicule humain normal et pathologique

par Florence Vételé

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Mohamed Benahmed.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Les études sur les rôles du second récepteur aux œstrogènes, ERbeta (ERbeta ), récemment décrit, vont être déterminantes dans la compréhension des mécanismes moléculaires de la régulation des gènes, tissu-spécifique, par les œstrogènes. Dans la présente étude, la localisation cellulaire de la protéine d'ER 1 dans différents échantillons de testicules humains a été examinée par immuno-histochimie, et l'expression des ARNm a été appréciée à l'aide de la RT-PCR. Une expression de l'ERbeta 1 est observée de façon intensive dans le noyau des cellules germinales comprenant les spermatocytes au stade pachytène et les spermatides rondes. Les cellules de Sertoli et la plupart des spermatogonies montrent un niveau faible d'expression de la protéine de l'ERbeta 1. L'immuno-expression au niveau des spermatocytes aux stades préleptotène, leptotène et zygotène est absente, et les spermatides en élongation ainsi que les spermatozoi͏̈des mûrs deviennent uniformément immuno-négatifs. Au niveau du tissu interstitiel, un marquage très faible est retrouvé au niveau des cellules de Leydig. Avec la RT-PCR, l'ARNm des deux variants d'ERbeta a été facilement détecté dans le testicule en comparaison des cellules MCF7 de cancer du sein, utilisées comme témoin positif. Nous avons également effectué une recherche de mutations du gène du récepteur beta aux œstrogènes dans 127 biopsies testiculaires d'hommes stériles présentant une oligo- ou azoospermie soit obstructive, soit non-obstructive. En utilisant la RT-PCR, la SSCP et le séquençage, nous n'avons mis en évidence aucune mutation dans le gène de récepteur. À la lumière de ces résultats, le rôle de l'ERbeta et les mécanismes d'action des œstrogènes dans les organes reproducteurs mâles, particulièrement les gènes cibles des œstrogènes, restent à approfondir.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 169 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 217 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/18bis

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003LYO10024
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.