Eléments d'interface entre analyses multivariées, systèmes d'information géographique et observations écologiques

par Stéphane Dray

Thèse de doctorat en Biométrie

Sous la direction de Daniel Chessel.

Soutenue en 2003

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Dans une approche pluridisciplinaire basée sur 1) le contenu de méthodes statistiques multivariées et spatiales, 2) l'usage d'un système d'information géographique et 3) les objectifs expérimentaux définis par des écologues, cette thèse fournit des éléments nouveaux pour l'analyse de données écologiques multivariées et spatialisées. La première partie présente les différents éléments du dialogue. Il y figure 1) une synthèse, basée sur l'utilisation du schéma de dualité, des principales méthodes d'analyse de données, 2) une description des interfaces écrites entre trois logiciels largement utilisés (R, ADE-4 et ArcView), 3) une présentation des collaborations entreprises avec des écologues, en particulier N. Pettorelli, qui, au delà des prestations de la consultation statistique, permet d'accéder à des questions méthodologiques ouvertes. La seconde partie présente les résultats obtenus lors de ces collaborations sous la forme de publications en anglais (6 acceptées et 4 soumises). L'utilisation de l'analyse canonique des corrélations sur des listes d'occurrences a permis d'étudier la structuration spatiale de peuplement forestier à une échelle locale ou régionale. Une modélisation de la prévalence d'une maladie à transmission vectorielle fondée sur des méthodes statistiques et des analyses spatiales est proposée. Les travaux sur la dynamique d'une population de chevreuils en relation avec l'habitat a conduit à définir deux nouvelles méthodes d'analyse multivariée. La première (analyse RLQ spatialisée) permet de coupler deux tableaux de données provenant de deux plans d'échantillonnage distincts d'un même espace, la seconde (analyse NIPALS spatialisée) permet de faire l'ACP de données provenant de k plans d'échantillonnage distincts d'un même espace. Enfin, un compromis entre analyse de co-inertie et rotation procustéenne a été introduit dans l'étude de la co-structure de deux tableaux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 266 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 164 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2003/11bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.