Etude du récepteur pro-apoptotique Fas dans des cellules neuronales et lymphocytaires T humaines

par Christophe Lautrette

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Marie-Odile Jauberteau-Marchan.

Soutenue en 2003

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Cette étude porte sur le récepteur pro-apoptotique Fas dans le système nerveux et immunitaire. La sclérose latérale amyotrophique (SLA) est une maladie neurogénérative avec une destruction sélective des neurones moteurs. Nous avons montré que 26 % des sérums de malades atteints de SLA présentaient des taux élevés d'autoanticorps dirigés contre Fas qui induisaient l'apoptose d'une lignée neuroblastique humaine et des motoneurones de rat. L'expression du récepteur Fas a été mise en évidence in vitro et ex vivo dans les neurones moteurs murins et humains. Les cellules de la lignée neuroblastique SH-SY5Y sont hétérogènes. Le tri des cellules par SdFFF a permis d'obtenir 3 populations présentant des stades distincts de différenciation. Nous avons mis en évidence dans la lignée lymphocytaire T Jurkat la phosphorylation extracellulaire des agrégats de Fas de 116 kDa par des ectokinases C qui inhibent ainsi l'oligomérisation membranaire de Fas à la surface cellulaire et l'apoptose.

  • Titre traduit

    Study of the pro-apoptic receptor Fas in human neuronal and T lymphoid cells


  • Résumé

    This study is about the pro-apoptic Fas receptor in immune and central nervous systems. Amyotrophic lateral sclerosis (ALS) is a neurodegenerative disease with selective motor neuron death. About 26% of sera from ALS patients have elevated autoantibodies against the Fas protein with induced apoptosis by the Fas pathway in a human neuroblastic cell line and in rat motoneurons. Fas expression was detected in vivo and ex vivo in rat and human motoneurons. Cells from the neuroblastic cell line SH-SY5Y appeared heterogeneous. Cell separation by SdFFF based on size and density allowed us to obtain three populations with different differentiation stage. We have detected in the human T cell line Jurkat an extracellular phosphorylation of Fas 116 kDa aggregate by ectokinase C which inhibited Fas clustering at the cell membrane and apoptosis, suggesting a new extra-cellular regulation mechanism for the Fas pathway

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 193 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 145-192.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.