Etude longitudinale de la mémoire du passé dans la maladie d'Alzheimer et la démence fronto-temporale

par Valérie De Bock

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Florence Pasquier et de Pierre Leconte.

Soutenue en 2003

à Lille 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Longitudinal study of remote memory in Alzheimer's disease and frontotemporal dementia


  • Résumé

    Cette étude sést proposée de caractériser les profils de mémoire du passé autobiographique et événementielle des patients présentant une maladie d'Alzheimer (MA) ou une déménce fronto-temporale (DFT) à un stade débutant et après 18 mois dé́volution. L'ensemble des souvenirs des MA apparaissent d'autant moins nombreux et précis que la période évoquée est récente (gradient temporel de Ribot). Seuls leurs souvenirs autobiographiques déclinent sur 18 mois d'évolution. Les DFT présentent des difficultés homogènes de récupération détaillée et de contexte temporel. Seules leurs capacités de datation des événements déclinent après 18 mois d'évolution. Ce travail a permis de dégager des divergences supplémentaires en terme de profil cognitif entre la MA et la DFT. Au-delà de cet intér^et clinique, il a permis de discuter de la mémoire du passé en tant que telle, en particulier de son statut conceptuel et de ses bases neuroanatomiques

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 159 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 133-159

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2003-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.