L'autoritarisme du pouvoir politique et le "sous-développement" économique en Iran

par Mohammad Mehdi Dadsetan

Thèse de doctorat en Changement social

Sous la direction de André Guichaoua.

Soutenue en 2003

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'échec des projets dits du développement depuis la deuxième guerre mondiale, considérés dans toutes les instances internationales comme l'issue indispensable aux problèmes des pays sous-développés, suscite des réflexions. Notre thèse insiste sur le point commun de tous ces projets à savoir la nature autoritaire de leur méthode d'application et l'absence d'éthique. La caractéristique majeure de ces projets selon Amartya Sen est qu'ils s'intéressaient avant tout "aux questions logistiques plutôt qu'aux fins ultimes ou à la recherche du "bien de l'homme". Partant de ce constat et en bénéficiant du recul historique sur l'évolution des théories économiques du développement, nous avons formulé notre hypothèse selon laquelle, le "facteur étatique" ou autrement dit les raisons socio-politiques constituent la cause principale du "sous-développement".


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (466 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 438-457. Notes bibliographiques en bas de page. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50377-2003-11
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50377-2003-12
  • Bibliothèque : Science Po Lille-Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 330.955 DAD
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.