Matrices de commutation optique sur InP

par Karine Blary

Thèse de doctorat en Électronique

Sous la direction de Didier Decoster et de Jean Chazelas.

Soutenue en 2003

à Lille 1 .


  • Résumé

    Pour générer une fonction de synthèse de retards temporels nécessaire aux antennes réseaux large-bandes à balayage électronique, une solution envisagée consiste à associer des matrices de commutation optique avec des fibres de longueurs différentes. Le but de notre étude est la réalisation de matrices de commutation sur InP. Notre travail a été soutenu par la Délégation Générale pour l'Armement en collaboration avec THALES Systèmes Aéroportés. Parmi trois types de commutateurs déjà proposés (TIR, Cascade, DOS), une première étude comparative nous a permis de sélectionner le DOS présentant une consommation inférieure à celle du TIR et une moins forte sensibilité à la technologie que le Cascade. Une étude plus approfondie nous a démontré de bonnes performances en termes de diaphotie, de temps de commutation et de bruit de phase. Enfin, une nouvelle technique opto-microonde basée sur le mélange hétérodyne nous a permis de déterminer les variations d'indice induites par l'injection de porteurs. La réduction des pertes a été notre deuxième objectif: adaptateurs de mode pour améliorer le couplage optique entre guides et fibres, introduction d'une couche tampon non dopée pour réduire les pertes de propagation, suppression de l'InGaAs au profit de l'InGaAsP pour réduire les pertes élevées d'absorption par les électrodes. . . La faisabilité des contacts ohmiques sur quaternaire a été validée. Enfin, nous avons réalisé un certain nombre d'essais pour mener à bien une technologie complète et complexe (7 étapes). Divers composants ont été réalisés: des commutateurs 1x 2 et 1x 4, des matrices 2 x 2 et 4 x 4. Les meilleurs dispositifs ont démontré des diaphoties de 30 dB pour des consommations de l'ordre de 80 mA.

  • Titre traduit

    InP-based optical switching matrices


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (vii-257 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. à la suite de chaque chapitre

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2003-341
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2003-342
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.