Les relations des agriculteurs au terroir au travers de la vente directe et de l'accueil à la ferme : le cas de la région des Monts de Flandre

par Frédéric Lescureux

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Pierre Renard.

Soutenue en 2003

à Lille 1 .


  • Résumé

    De par leur fonction première de production les agriculteurs ont toujours eu un rapport existentiel à l'espace. Toutefois la "transition agricole" du productivisme vers la multifonctionnalité nous amène à repenser la nature des relations qu'ils entretiennent avec l'espace. Nous postulons en effet la dé-territorialisation de l'agriculture du fait des recompositions du Complexe agro-industriel et alimentaire. Portant sur leurs relations au territoire, notre recherche vise à vérifier dans quelle mesure la tertiarisation-diversification des fonctions agricoles peut contribuer à la reterritorialisation des agriculteurs dans des "campagnes vivantes". L'étude traite des pratiques de vente directe et d'accueil à la ferme dans la région des Monts de Flandre, en Flandre intérieure (France) et dans le Westhoek (Belgique). La diversification-tertiarisation s'avère une réponse individuelle, locale et circonstancielle à un problème global, celui que pose la transition agricole. C'est pourquoi sa manifestation dans l'espace est disparate. Si notre hypothèse selon laquelle la tertiarisation devait refondre le système d'exploitation n'est pas vérifiée, il n'empêche qu'elle est aujourd'hui indispensable dans les deux tiers des agrosystèmes tertiarisés français. Leur maintien sur le territoire en dépend donc. S'inscrivant dans l'espace et dans le temps, immobiles ou itinérants, et se déployant en des lieux multiples la vente directe et l'accueil à la ferme introduisent un nouveau feuillet dans le territoire des agriculteurs. C'est dans leurs rapports aux autres acteurs (identification, appropriation) que leurs relations au territoire sont les plus renouvelées. Ces rapports sont reterritorialisants. Il convient néanmoins de modérer l'impact de la diversification-tertiarisation sur la coproduction de territoire. En effet les relations que les agriculteurs flamands ont avec le territoire tel qu'il se vend et tel qu'il se veut sont plutôt dissymétriques. Le territoire leur emprunte plus qu'ils ne leur rend. Ils lui apportent certes de la valeur ajoutée mais ils ne sont pas les moteurs de son projet.

  • Titre traduit

    On the relationship between farmers and territory : the study of direct selling processes and farm accommodation in the area of the Monts de Flandre


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (602-XII p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 575-591

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50377-2003-29
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50377-2003-30
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Centre Doc Recherche (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EVST LES
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Géothèque-Cartothèque André Vigarié.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 03.LES
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.