Une fédération de serveurs de calcul pour applications distribuées à base de composants hétérogènes et de connecteurs génériques

par Gaëtan Scotto di Apollonia

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Marc Geib et de Christophe Gransart.

Soutenue en 2003

à Lille 1 .


  • Résumé

    Dans le domaine du calcul réparti à grande échelle (aussi appelé metacomputing), la plupart des projets existants n'exploitent pas les programmes déjà écrits pour bâtir des applications distribuées. La majorité de ces projets proposent une nouvelle interface pour programmer des applications, alors que beaucoup de librairies de programmes existent pour effectuer des calculs performants. Nous introduisons un modèle de composants et une plate-forme d'exécution, ainsi qu'un environnement de développement, pour permettre l'utilisation et l'interconnexion de composants hétérogènes au sein d'un ensemble de serveurs logiciels dispersés géographiquement, et interconnectés par un réseau à grande échelle, de type Internet. La puissance et la localisation des machines utilisées n'est pas connu à l'avance, et nous avons donc développé la plate-forme logicielle dans l'optique de possibles changements d'échelle. En particulier, il n'y a pas de composante centralisée. Le principal aspect de cette thèse est le fait que ces composants peuvent être pris tels quels sans modifier leur comportement. Cela sous entend que le contenu de ces composants, qu'il s'agisse d'un programme exécutable ou d'un script interprétable, ne peut pas subir d'introspection spécifique. Le second aspect important concerne les transferts de données entre ces composants. Les flux de données d'un composant sont explicités par son fournisseur lors de son installation. Les transferts de données s'effectuent par la plate-forme, en interceptant l'écriture de données en sortie de composant pour l'envoyer en entrée du composant qui lui est lié. Du point de vue d'un composant, ses flux d'entrée/sortie,sont considérés comme locaux alors que ces données proviennent d'un mécanisme que nous nommons connecteur. Chacun de nos connecteurs gère une ressource de communication spécifique en entrée ou en sortie (fichier, flux standard, socket, méthode) pour effectuer les transferts de données de manière appropriée. Les app1ications formées avec ces composants génériques sont développées facilement grâce aux outils fournis avec la plate-forme, en particulier une console graphique servant d'environnement de développement. Ces applications sont déployées automatiquement sur les machines disponibles, en fonction des besoins en matériel et logiciel de chacun, et exécutées par la plate-forme. Une implantation de ces concepts a été réalisée et testée au travers d'un exemple de génération d'arbres de regroupement d'espèces en phylogénie. Cette petite application, décrite préalablement et dont les composants binaires sont accessibles sur l'Internet, a été assemblée, déployée et exécutée. Elle valide donc le modèle, dans le sens où il est possible d'exploiter des composants totalement hétérogènes pour une exécution distribuée. Il reste toutefois quelques perspectives de recherche sur ce sujet, telles que la montée en charge, l'adaptation de notre modèle aux modèles de composants fortement typés, ou encore le développement incrémentaI de la. Plate-forme.

  • Titre traduit

    A federation of computing servers for distributed applications made of heterogeneous components and generic connectors


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : xiv-192 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 187-[193]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2003-319
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2003-320
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.