RIO : Rôles, Interactions et Organisations : une méthodologie pour les systèmes multi-agents ouverts

par Yann Benoît Daniel Secq

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Philippe Mathieu et de Jean-Christophe Routier.

Soutenue en 2003

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'objectif que nous avons poursuivi tout au long de nos travaux est d'identifier les concepts fondamentaux des syst`emes multi-agents distribués `a gros grain, et de proposer des modèles génériques pour ces concepts. Plus précisément, nous avons répondu `a la diversité des propositions en terme de mod`eles cognitifs d'agent et de mod`eles organisationnels. Pour cela, nous proposons d'aborder le probl`eme de l'interopérabilité selon deux axes : l'identification et la définition d'une infrastructure minimale et générique facilitant le développement de différents mod`eles d'agents, et la proposition d'un mod`ele de spécification de protocoles d'interaction s'appuyant sur le principe de la coordination par standardisation[86]. Ces deux axes tendent `a uniformiser les infrastructures des syst`emes multi-agents au niveau des fonctionnalités et des garanties que les concepteurs peuvent en attendre. Notre travail s'est ainsi articulé autour des quatre points suivants : un mod`ele d'agent minimal générique, une réification des protocoles d'interactions entre agents, une réification de la notion d'organisation au sein des syst`emes multi-agents, une proposition de méthodologie d'analyse et de conception de syst`emes multi-agents ouverts. Ces différents aspects ont été abordés `a la fois dans le but d'identifier les notions fondamentales qui constituent les syst`emes multi-agents, mais aussi dans un souci d'ingénierie de ces syst`emes. Ainsi, en plus de l'interopérabilité qui constitue le pivot de nos travaux, l'ingénierie des syst`emes produits a été une préoccupation continue lors de nos phases de réflexion et d'implémentation. Ces travaux ont montré que l'utilisation de notre mod`ele d'agent minimal générique facilite le développement de syst`emes multi-agents et apporte d'intéressantes fonctionnalités aussi bien au niveau syst`eme qu'au niveau applicatif. En outre, le mod`ele de spécifications exécutables de protocoles d'interaction aide le concepteur `a gérer et `a structurer les interactions d'un syst`eme, en lui permettant de décrire les interactions dans leur globalité. Finalement, notre démarche méthodologique se base sur ce mod`ele d'interaction pour proposer une approche de conception incrémentale de syst`emes multi-agents ouverts.

  • Titre traduit

    RIO : Roles, Interactions and Organizations : a methodology for open multi-agent systems


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xvi-160 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 155-160

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2003-123
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2003-124
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.