Étude de la régulation du promoteur de la stromélysine-1 par la protéine ETS-1 : aspects moléculaires et cellulaires

par David Baillat

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Marc Aumercier.

Soutenue en 2003

à Lille 1 .


  • Résumé

    La Stromélysine-l (MMP-3) appartient à la famille des Métalloprotéases Matricielles, enzymes responsables de la dégradation et du remodelage de la Matrice Extra-Cellulaire. Ces enzymes sont impliquées dans de nombreux processus physiologiques mais aussi dans les pathologies cancéreuses où elles favorisent la tumorigenèse, l'angiogenèse et l'invasion tumorale. Parmi les différents facteurs de transcription responsables de la régulation du promoteur de la Stromélysine-l figurent les membres de la famille ETS et en particulier Ets-l et Ets-2. Ces protéines agissent en se fixant de façon coopérative sur un tandem inversé d'EBS (ETS Binding Site) situé entre -216 et -201 dans le promoteur. De nombreuses co-expressions de Ets-l et de la Stromélysine-l suggèrent que ce facteur puisse être responsable de la dérégulation de l'expression de cette enzyme associée à diverses pathologies.

  • Titre traduit

    Regulation of the stromelysin-1 promoter by the ETS-1 protein : molecular and cellular aspects


  • Résumé

    L'étude de la liaison à l'ADN de Ets-l par les techniques de retard sur gel, de photo-pontage et de résonance plasmonique de surface (BIAcore®) nous a permis de proposer un mécanisme moléculaire pour expliquer la fixation coopérative de Ets-l sur le tandem inversé d'EBS du promoteur de la Stromélysine-l. Par l'intermédiaire du domaine codé par l'exon VII, la première molécule de Ets-l, déjà fixée à l'ADN, facilite la liaison de la seconde molécule en assistant la levée de son auto-inhibition. Il en résulte une liaison plus rapide de cette molécule et la stabilisation du complexe ternaire ainsi formé. Nous montrons de plus que, dans une lignée de fibroblastes synoviaux (HIG-82), Ets-l est directement impliqué dans la régulation du promoteur de la Stromélysine-l par l'intermédiaire de ce tandem d'EBS. La présence physique de Ets-l sur le tandem, constatée in vitro et dans la cellule, est nécessaire à l'activité basale et induite du promoteur. L'ensemble de ces données permet de mieux comprendre les mécanismes moléculaires régulant l'expression de la Stromélysine-l et montre l'importance de Ets-l dans cette régulation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (206-[75] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 183-206. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2003-95
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.