Implantation et nouvelles applications de la méthode d'équivalence de Cartan

par Sylvain Neut

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Michel Petitot.

Soutenue en 2003

à Lille 1 .


  • Résumé

    La méthode d'équivalence de Cartan est un algorithme qui permet de décider si deux systèmes d'équations différentielles se déduisent l'un de l'autre par un difféomorphisme local pris dans un (pseudo)groupe de transformations donné. On montre que cette question se ramène à la classification locale des G-structures et donc au calcul d'un ensemble complet d'invariants de celles-ci. Bien que Elie Cartan ait traité, à partir de 1905, de nombreux exemples, cette méthode est restée très longtemps incomprise. Dans les années 50, deux élèves de Cartan (C. Erhesmann et S. S. Chem) en développant la théorie des espaces de jets et des G-structures donnèrent un fondement théorique pour une bonne partie des calculs effectués par Cartan. Plus récemment, R. Gardner, N. Kamran et P. Olver (voir livre "equivalence, invariants and symmetry") se sont attachés à dégager l'aspect algorithmique de la méthode de Cartan. L'implantation en MapIe proposée dans cette thèse permet de traiter des exemples restés hors de portée jusqu'à maintenant. Ainsi seront présentés:. Des résultats de classification des équations différentielles ordinaires du troisième ordre par des transformations de contact,. Des résultats de classification d'équations ordinaires du quatrième ordre ainsi que certains systèmes d'équations différentielles ordinaires,. L'étude d'un système aux dérivées partielles du second ordre complètement intégrable à une variable dépendante et n variables indépendantes sous l'action du groupe des transfonnations ponctuelles. Une optimisation essentielle du programme repose sur l'utilisation de dérivations ne commutant pas entre elles. Les problèmes d'équivalence sont également abordés en utilisant les techniques d'algèbre différentielle.

  • Titre traduit

    Implantation and new applications of the Cartan's equivalence method


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 133-136

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2003-201
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2003-202
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.