Étude du rôle de gènes contrôlant le cycle cellulaire au cours du développement racinaire de Cichorium intybus L. : isoolement et caractérisation d'une cycline mitotique de type B de chicorée

par Jérôme Matthias Poulain

Thèse de doctorat en Stratégies d'exploitation des fonctions biologiques

Sous la direction de Serge Rambour et de Dirk Inzé.

Soutenue en 2003

à Lille 1 .


  • Résumé

    La chicorée de Bruxelles est une plante bisannuelle de la famille des Astéracées. Elle présente la particularité de développer une racine pivot tubérisée, lieu de synthèse et de stockage de l'inuline. L'étude de l'implication des divisions cellulaires dans les différents événements du développement du système racinaire de la chicorée a été réalisée par l'observation de l'activité des promoteurs de deux cyclines mitotiques, At ;CycBl;l et At ;CycA2;1. L'activité de pCycBl;l a été corrélée avec les événements mitotiques tout au long du développement de la racine. Elle a ainsi pu être localisée au coeur des méristèmes racinaires et caulinaires lors de la germination et de la croissance en longueur de la racine, lors des différentes phases de la formation des racines latérales ainsi qu'au niveau de la zone cambiale produisant les tissus vasculaires secondaires. Cependant, une activité de ce promoteur a été mise en évidence dans des cellules différenciées du cortex, de l'endoderme et du péricycle, dans lesquelles aucune division n'a été observée. Ces dernières cellules semblent donc être réactivées au cours du développement de la racine. La cycline A2;1 présente un profil d'expression qui n'est pas strictement lié à la division cellulaire. En effet, l'activité du promoteur pCycA2; 1 est retrouvée, tout au long du développement primaire de la racine de chicorée dans tous les tissus, à l'exception des cellules de la coiffe et de ce qui pourrait être le centre quiescent. La majeure partie des cellules de la racine de chicorée semble donc garder une compétence à se diviser. En effet, lors de la croissance en épaisseur de la racine de chicorée, les divisions de cellules du cortex, de l'endoderme et du péricycIe permettent d'accompagner l'augmentation du diamètre de la racine. Un ADNc d'un premier gène de chicorée, nommé Ci;CycBl;l, codant une cycline mitotique de type B1 a été isolé et caractérisé. L'expression de ce gène est corrélée avec la transition G2/M du cycle cellulaire. Dans des suspensions cellulaires de chicorée, ce gène s'exprime spécifiquement au moment où les cellules sont en division active.

  • Titre traduit

    Study of cell cycle genes role during the development of Cichorium intybus L. Root : isolation and characterization of a B-type mitotic cyclin of chicory


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (132 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 120-129 et à la suite des articles

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2003-199
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2003-200
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.