Catégorisation auditive des sources sonores

par Olivier Houix

Thèse de doctorat en Acoustique

Sous la direction de Stephen McAdams.

Soutenue en 2003

à Le Mans .


  • Résumé

    Notre étude porte sur la description des sources sonores,ici des barres de métal frappées, en termes de leurs propriétés audibles. Ces propriétés spécifient les caractéristiques physiques des sources telles que la géométrie, le matériau. Une première série d'expériences a mis en jeu la classification de sons de barres de métal excitées en différents points. Notre but était de savoir si les auditeurs arrivent à extraire des invariants perceptifs propres à chaque barre, spécifiant leurs propriétés géométriques. Il n'apparaît pas que les auditeurs utilisent l'information acoustique brute afin d'extraire des invariants perceptifs propres à une barre. Une deuxième série d'expériences a utilisé un paradigme d'appariement intermodal entre la représentation visuelle de paires de sources sonores et le son produit par celles-ci, grâce à l'utilisation de sons de synthèse. Ils n'étayent pas l'hypothèse selon laquelle il existe unr perception directe des propriétés géométriques de ces sources.

  • Titre traduit

    Auditory categorisation of sound sources


  • Résumé

    We orient this work toward the description of sound sources, struck metal bars in our case, in terms of their audibler properties. These properties specify th physical characteristics of the sources such as their geometry, material. A first series of experiments involves the classification of sound of metal bars struk at different positions. The aim was to determine wheter listeners can extract the perceptual invariants specific to each bar's geometric properties. They do not seem to use the raw acoustic information to extract the perceptual invariants that specify the bar. A second series of experiments used a cross-modal matching paradigm between the visual representation of pairs of souns sources and the sounds produced by them, using synthesized sounds. The results show that listeners use perceptual strategies in order to associate sounds with their visual representation, but they do notsupport the hypothesis of a direct perception of geometric properties.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VIII-269 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 253-269

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Le Mans Université (Le Mans). Service commun de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003LEMA1014

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003LEMA1014
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.