Les jonctions en mécanique vibratoire : représentation par matrice de diffusion et caractérisation expérimentale pour des poutres assemblées

par Marie-Hélène Moulet

Thèse de doctorat en Acoustique

Sous la direction de Jean-Claude Pascal et de François Gautier.

Soutenue en 2003

à Le Mans .


  • Résumé

    Dans de nombreuses applications industrielles les structures utilisées sont constituées de l'assemblage de sous-structures simples reliées entre elles par des jonctions mécaniques, dont la caractérisation est essentielle dans l'élaboration d'un modèle vibratoire prédictif de structure assemblée. En utilisant le formalisme d'état pour décrire la propagation des ondes structurales dans un milieu bidimensionnel, une jonction est caractérisée intrinsèquement par une matrice de diffusion, dont les propriétés sont présentées dans le cas général bidimensionnel. Une application monodimensionnelle est développée pour une jonction reliant deux poutres, qui induit un couplage entre des ondes de flexion et des ondes de traction. Une méthode de mesure des termes de la matrice de diffusion est validée dans le cas d'une jonction de type masse bloquante. L'étude montre que de faibles variations de paramètres propres à cette jonction influe sensiblement sur les termes de la matrice de diffusion.

  • Titre traduit

    Mechanical junctions in vibrations : scattering matrix and experimental characterisation for assembled beams


  • Résumé

    In many engineering applications, assembled structures are widely used. These structures are composed of thin-walled members connected together by mechanical junctions, which characterisation is necessary to have a predictive model of the vibratory behaviour of assembled structure. Using the state vector formalism to describe the structural waves propagation in a bidimensional medium, a junction can be model intrinsically by a scattering matrix, which properties are studied in the bidimensional case. The case of a mono dimensional junction between two beams is developed: this junction couples extensional and bending waves. A measurement method of the coefficients of the scattering matrix is validated using a blocking mass junction. The study shows that slight modifications of the junction have a great influence on the scattering matrix coefficients.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (148 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.145-148

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003LEMA1004

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.