Invasions biologiques : source(s), profils d'expansion et impacts d'un gastéropode marin, Ocinebrellus inornatus, introduit accidentellement sur les côtes atlantiques françaises

par Corine Martel

Thèse de doctorat en Biologie des populations

Sous la direction de Gérard Blanchard.

Soutenue en 2003

à La Rochelle .


  • Résumé

    Les écosystèmes littoraux, fortement anthropisés, sont particulièrement sensibles aux invasions biologiques. Le manque de connaissances relatif aux mécanismes fondamentaux qui sous tendent les processus d'invasion expliquent la difficulté de déterminer les traits biologiques communs aux espèces envahissantes et de ce fait, de prévenir et de combattre ces dernières. Nous avons étudié l'invasion d'un gastéropode marin exogène, Ocinebrellus inornatus, prédateur d'huîtres cultivées qui représente une grave menace économique pour le bassin ostréicole de Marennes-Oléron, à l'aide d'une étude écologique basée sur les méthodes et les concepts de la biologie et de la génétique des populations. A une échelle intra-spécifique, nous avons tenté d'identifier la source de l'introduction, d'analyser les stratégies de colonisation puis, à une échelle inter-spécifique, de comparer les traits biologiques des espèces résidentes et introduites, et d'évaluer les risques d'hybridation.

  • Titre traduit

    Biological invasion and anthropogenic disturbances of littoral ecosystems : source(s), expansion patterns and impacts of a marine gastropod, Ocinebrellus inornatus, accidentally introduced on oyster parks of Marennes-Oléron Bay (France)


  • Résumé

    Littoral ecosystems are particularly sensible to biological invasions because of human activities. However, the lack of knowledge on invasion processes fundamental mechanisms can explain the difficulty to determine common biological traits of invasive species and the lack of efficiency of prevention and control methods. We studied the invasion by an exotic marine gastropod, Ocinebrellus inornatus, which is susceptible to involve important economical impacts by feeding on oysters in parks of Marennes-Oléron bay, with the use of an ecological study based on population biology and genetics methods and concepts. At an intraspecific level, we tried to identify the introduction source, to analyse the colonization strategies and then at an interspecific level, to compare biological traits of introduced and resident species, and to evaluate hybridisation risks.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (123 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 106-123

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque de la Station Marine d'Arcachon.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH MAR 346
  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.