Méthodologie de contrôle de l'homogénéité et de la perméabilité des barrières argileuses

par Lotfi Ait Saadi

Thèse de doctorat en Génie civil

Sous la direction de Gérard Didier et de Richard Kastner.

Soutenue en 2003

à Villeurbanne, INSA .


  • Résumé

    De nos jours, la gestion des déchets, comme la gestion de l'eau, constitue un souci important pour la protection de l'environnement. Beaucoup de travaux tant fondamentaux qu'appliqués ont été réalisés ces dernières années afin de développer des solutions concrètes pour améliorer la prévention de l'impact des centres de stockage de déchets sur le milieu souterrain. Habituellement, l'implantation des points de contrôles de la perméabilité d'une barrière argileuse d'un centre de stockage de déchets est faite d'une manière aléatoire ou statistique, qui ne nous permet pas toujours de détecter les éventuelles anomalies des barrières argileuses. Une hétérogénéité peut causer les principales fuites dans la couche, naturelle ou rapportée, dont l'étanchéité est la fonction principale. Cette thèse a pour principal objectif la caractérisation de l'homogénéité des performances hydrauliques des barrières de sécurité passive des centres de stockage de déchets ménagers et assimilés, basée sur l'utilisation de méthodes géophysiques. Nous présentons une méthodologie originale pour la détermination de l'implantation des points de contrôle de perméabilité, en fonction des contrastes de résistivité observés sur les cartes des résistivités de la barrière d'argile. A cet effet, nous avons réalisé des prospections géophysiques de plusieurs barrières argileuses en fond et en couverture d'alvéole de stockage, en utilisant différentes méthodes (électriques, électrostatiques et électromagnétiques). Les perméabilités ont été mesurées in situ en surface et en forage, et en laboratoire sur des prélèvements intacts. Dans cette recherche, nous définissons également un nouveau mode opératoire d'essai de perméabilité en laboratoire, en forage et en surface utilisant la méthode du choc impulsionnel (pulse test) permettant de qualifier rapidement la couche compactée et ainsi de ne pas retarder de manière excessive l'atelier de compactage.

  • Titre traduit

    Control methodology of the homogeneity and hydraulic conductivity of clayey barriers


  • Résumé

    Nowadays, waste management, as water management, constitutes a major concern for the environmental protection. Many fundamental and applied works were carried out these last years in order to develop concrete solutions to improve the prevention of the impact of the domestic waste storage centers on the underground medium. Usually, the establishment of the permeability control points of clay barrier of waste storage center is done in a random or statistical way, which always does not enable us to detect the possible anomalies of the argillaceous barriers. A heterogeneity can cause the principal escapes in the natural or compacted layer, whose sealing is its principal function. This thesis has for main goal the characterization of the hydraulic performances homogeneity of the passive safety barriers of the domestic waste storage centers, based on the use of geophysical methods. We present an original methodology for the determination of the permeability control points location, according to the resistivity contrasts observed on the resistivity maps of the clay barrier. To this end, we carried out geophysical prospections of several clay barriers in the bottom and the coverage of storage centers, by using various methods (electric, electrostatic and electromagnetic). The permeabilities were measured in situ on the surface and in drilling, and in the laboratory on taking away intact samples. In this research, we also define a new permeability test procedure in the laboratory, in drillings and on the surface using the pulse test method, allowing to qualify the compacted layer quickly and thus not to delay in an excessive way compaction work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 297 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 281-288

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(2810)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.