Traitement statistique des processus alpha-stables : mesures de dépendance et identification des AR stables : tests séquentiels tronqués

par Ludovic d' Estampes

Thèse de doctorat en Réseaux et télécommunications

Sous la direction de Bernard Garel.

Soutenue en 2003

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Dans le premier chapitre, nous rappelons les différentes propriétés des lois alpha-stables univariées. Nous introduisons ensuite les lois symétriques alpha-stables multivariées. Dans le deuxième chapitre, nous nous concentrons sur les mesures de dépendance. Constatant que le coefficient de covariation admet certaines limites, nous construisons une nouvelle mesure de dépendance, le coefficient de covariation symétrique. Après avoir conclu le chapitre par l'étude de la loi asymptotique de l'estimateur du coefficient de covariation, nous pre��sentons les différentes méthodes d'identification de l'ordre d'un processus AR: autocorrélation partielle et statistiques quadratiques asymptotiquement invariantes basées sur les rangs. De nombreuses simulations nous permettent de comparer ces méthodes et de constater l'importance des statistiques de rang dans ce domaine. Enfin, un problème de test séquentiel nous permet d'introduire la notion de niveau de confiance après décision.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : IX-130 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.123-127

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03INPT031H/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.