Condensation de composés organiques volatils en lit fluidisé

par Waël Yazbek

Thèse de doctorat en Génie des procédés et de l'environnement

Sous la direction de Arnaud Delebarre.

Soutenue en 2003

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Cette thèse étudie un nouveau procédé de séparation des composés organiques volatils (COV). Les COV sont refroidis dans un lit fluidisé de particules poreuses qui sont ensuite renouvellées dans un évaporateur et recirculées dans le condenseur. Une bibliographie propose d'abord une analyse de la fluidisation de solides cohésifs. Une installation expérimentale a ensuite été mise au point. Des solides ont été caractérisés en fluidisation sous air humide. Des résultats expérimentaux de condensation d'acétone sur de l'alumine fluidisée montrent la viabilité du procédé et l'influence des paramètres opératoires. L'installation a été alors utilisée pour régénérer les particules humides. La modélisation du procédé permet ensuite de dégager la cinétique de saturation des particules en liquide ainsi que l'abattement de pollution. L'ensemble de ces résultats donne les conditions opératoires de faisabilité et d'efficacité du procédé en fonction du degré et de la nature de la pollution.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 177 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 154-161

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 2003 YAZ
  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure des techniques industrielles et des mines. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.