Études expérimentale et numérique de la migration d'un polluant organique dans un milieu poreux homogène à saturation variable en eau

par Annelise Emonet

Thèse de doctorat en Génie civil, hydrosystèmes, géotechnique

Sous la direction de Michel A. Buès.

Soutenue en 2003

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    Une synthèse bibliographique complétée par une étude numérique réalisée avec SIMUSCOPP a permis de dimensionner et mettre au point un dispositif expérimental dédié à l'étude de la migration d'un polluant organique (Trichloroethylène) et de ses différentes phases dans un milieu poreux homogène variablement saturé en eau. L'élaboration d'une méthodologie analytique, d'un protocole de prélèvement et de conditionnement d'échantillons a permis de suivre spatio-temporellement l'évolution des concentrations en TCE au cours de sa migration. Des réplicats d'expériences ont mis en évidence l'établissement d'équilibre pour les différentes phases du polluant. Bien que les battements du niveau de la zone saturée aient engendré de fortes variations dans les concentrations, des états d'équilibre ont été atteints pour toutes les phases, au bout de quelques heures. La comparaison des résultats expérimentaux et numériques souligne la bonne adéquation entre les phénomènes mesurés et calculés.

  • Titre traduit

    Experimental and numerical studies of the migration of an organic pollutant in an homogeneous and variably water saturated porous media


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XI-171 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 135-143

Où se trouve cette thèse ?