Interface analogique numérique asynchrone : une nouvelle classe de convertisseurs basés sur la quantification du temps

par Emmanuel Allier

Thèse de doctorat en Micro-électronique

Sous la direction de Marc Renaudin.

Soutenue en 2003

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail de thèse s'intègre dans le cadre du développement de nouvelles approches de conception afin de réduire de manière significative la consommation électrique des Systèmes sur Puces (SoCs) ou des Objets Communicants. Le but est d'obtenir des systèmes uniquement contrôlés par les événements contenus dans le signal utile. Dans ce contexte, ce travail est focalisé sur un bloc critique dans de telles chaînes de traitement du signal : le Convertisseur Analogique Numérique (CAN). Il est donc décrit une nouvelle famille de CANs, mettant en œuvre un échantillonnage irrégulier dans le temps du signal analogique (échantillonnage par traversées de niveaux) et une implémentation asynchrone (pas d'horloge globale). Cette approche rend les caractéristiques de ces CANs duales par rapport à celles des CANs de Nyquist classiques : il y a échantillonnage en amplitude et quantification en temps. La théorie associée a conduit à développer une méthodologie de conception propre à ces convertisseurs. Connaissant les caractéristiques spectrales et statistiques du signal analogique, elle permet de déterminer les paramètres de conception optimaux du CAN afin de réduire le matériel mis en œuvre, son activité, et donc sa consommation électrique. Cette méthode a été utilisée pour la conception de CANs, en technologie CMOS standard 0,18æm. Les simulations électriques ont prouvé que leur Facteur de Mérite (FoM) atteint un ordre de grandeur de plus par rapport à celui des CANs de Nyquist actuels. L'étude de systèmes complets intégrant capteur, conversion analogique numérique et traitement numérique selon cette même méthode, utilisant simultanément de l'"asynchronisme" pour l'échantillonnage.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 224 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 205-222

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/INPG/0095
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/INPG/0095/D
  • Bibliothèque : Moyens Informatiques et Multimédia. Information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B-ALL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.