Interdépendance de la floculation des fibres et de la rétention des éléments fins dans une suspension papetière

par Patrick Huber

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Jean-Claude Roux.

Soutenue en 2003

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de cette étude est d'estimer dans quelle mesure la rétention des éléments fins et la floculation des fibres (due aux agents de rétention) sont liées dans le processus de fabrication de la feuille, de façon à maximiser la rétention tout en limitant la floculation. Dans le but de caractériser l'état de floculation, deux manières de calculer l'encombrement dans des suspensions présentant une distribution de longueur de fibre sont proposées. Nous tentons de relier la floculation des fibres à la formation de feuille. Ensuite, nous menons une étude comparative du comportement floculant de quelques systèmes de rétention commerciaux, puis tentons d'optimiser leur conditions de fonctionnement et leur coût de mise en oeuvre. Enfin, pour extrapoler ces résultats à la machine à papier, nous quantifions l'accumulation des éléments fins en caisse de tête due à la recirculation des eaux, puis mesurons l'impact sur la floculation des fibres.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 173 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 163-173

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/INPG/0084
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/INPG/0084/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.