Caractérisation et modélisation des pertes magnétiques d'une machine asynchrone instrumentée fonctionnant en charge

par Alban Marino

Thèse de doctorat en Génie électrique

Sous la direction de Afef Kedous-Lebouc.

Soutenue en 2003

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'étude des pertes magnétiques des machines électromécaniques est aujourd'hui, plus que jamais, au centre des discussions menées par une politique d'augmentation des rendements nécessaires afin de protéger l'écologie de notre planète. Les outils de calculs disponibles actuellement permettent de représenter fidèlement les états de saturations des matériaux en présence. Couplés à un modèle de prédiction des pertes fer en développement depuis de nombreuses années, les résultats obtenus tant à vide que lors de fonctionnements en charge sont comparés à ceux fournis par une instrumentation fine de la machine considérée. Leurs évidentes correspondances confirment les performances du module et nous invitent à continuer l'étude sur d'autres systèmes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 161 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 137-147

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/INPG/0075
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/INPG/0075/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.