Méthodes de partitionnement de surfaces

par Franck Hétroy

Thèse de doctorat en Signal, image, parole, télécoms

Sous la direction de Annick Montanvert.

Soutenue en 2003

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objet de notre travail est de fournir de nouvelles techniques de décomposition de surfaces polyédriques en sous-entités pouvant être traitées séparément de manière plus efficace. Nous proposons deux types de partitions de surfaces triangulées fermées. Le premier est une décomposition en quadrangles de la surface, basée sur une représentation de son information topologique : les arêtes des quadrangles sont construites à partir du plongement sur la surface d'un ensemble canonique de ses lacets générateurs. Le second est base sur la détection de géodésiques périodiques de longueur localement minimale ("étranglements") sur la surface, par simplification progressive de la triangulation et construction de géodésiques par morceaux fermées.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : XII-146 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 135-143. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/INPG/0071
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/INPG/0071/D
  • Bibliothèque : GIPSA-lab. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2003 HET
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.