Corrosion et protection anti-corrosion de l'alliage de magnésium AM60

par Stéphane Verdier

Thèse de doctorat en Électrochimie

Sous la direction de Francis Dalard.

Soutenue en 2003

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons étudié la corrosion de l'alliage de magnésium AM60 d'un point de vue microstructural et à l'aide de méthodes électrochimiques, dans une solution saturée de magnésie, et en milieu chlorure de sodium. Pour limiter la corrosion de l'alliage AM60 ou pour améliorer l'adhérence des revêtements rganiques, nous avons étudié deux traitements de surface. Le premier, à base de fluorure de irconium ou de titane entraîne la formation d'un film par réaction acide-base à l'interface métal-électrolyte. La structure et la composition du film obtenu ont été analysées par Microscopie Electronique à Balayage (MEB) ainsi que par Spectroscopie de Photo-électrons X (XPS). Ce traitement de surface ne protège pas l'alliage AM60 de la corrosion. Un second traitement de surface par anodisation plasma a été développé. Nous avons étudié a formation du film ainsi que sa structure et sa composition (MEB, Diffraction des rayons X). La résistance à la corrosion est faiblement améliorée par ce traitement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 286 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitre

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/INPG/0030
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/INPG/0030/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.